Pratique amateur / Théâtre, arts de la rue, écriture

Décharge ↯ Public, troupe amateure originale née il y a une quinzaine d'années au cœur du 14ème arrondissement parisien, sous le nom d'Enfant Phare réunit des passionnés âgés de 15 à 75 ans. En 2015 la troupe prend une nouvelle impulsion en intégrant le théâtre, de marionnette, le masque et la musique, avec en ligne de mire des interventions artistiques en rue. Depuis Enfant-Phare s'appelle "Décharge ↯ Public".

banderolle1130X750

Les dernières créations de « Décharge ↯ Public » anciennement  « Enfant-Phare »

2016 - Antigone cherche Antigone
2015 - Les cent familles
2014 - Woyzeck
 de Georg Büchner
2013 - Les Tombé(E)s du nid
2011 - Le Cabaret des folies dramatiques
2010 - Le Suicidé de Nicolaï Erdman
2009 - R’existant

 


Woyzeck

Pièce de Georg Büchner, 1837
Travail autour des fragments et dramaturgie énigmatique

Mise en scène : Marie-Do Fréval
Composition et piano : Nicolas-Marie Santonja
Assistanat : Léonor Ilitch et Noémie Herubel
Couture : Wahidullah Mahboobi
Avec la Troupe Enfant Phare : Paul Acker, Carmen Croguennec, Jocelyne Dujour, Roger Madi, Marine Martin, Sophie-XiǎoShān Lor, Nicolas-Marie Santonja, Léandre Simioni et Wahidullah Mahboobi

Mise en scène

Mettre en scène une pièce qui n'est pas terminée est le rêve de tout metteur en scène. Mais plus que se projeter sur une pièce à notre image, il s'agira ici de prendre les fragments pour argent comptant, seule possibilité aujourd'hui de comprendre notre histoire, notre cruauté, notre violence, notre amour. Avant tout, travailler avec la diversité des acteurs de la troupe pour trouver ce pan d'humanité qui nous concerne tous.
L'univers dans lequel évolue Woyzeck ressemble à un conte qui tourne mal, une sorte de voyage dans un pré au bord d'une décharge, nouvel Éden pour un "Woyzeck aux pays des merveilles" en haillon. La musique d’inspiration avant tout populaire scande cette fable et orchestre les ambiances, entre la BD et la musique de film.
Pour l’écriture à proprement parlé et le montage des scènes, j'ai choisi de travailler à partir de 5 traductions existantes et de tous les montages différents, pour n'en choisir aucun. J'ai donc choisi le principe le plus arbitraire et demandé à chacun de défendre une scène comme ultime choix. L'inconséquence de cet arbitraire et nos interrogations sur ce récit qui nous échappe, est le cœur du sujet. S'il y a dramaturgie ce sera là où on ne l'attendait pas. C'est donc un jeu enfantin de déconstruction du monde auquel la troupe s'attelle joyeusement. Car il y a joie et étonnement à chaque mot de l'écriture magistrale et visionnaire d'un auteur mort trop jeune: Buchner.

Point du vue éclairant

« Le Woyzeck de Büchner est une œuvre exemplaire, la seule pièce moderne du monde occidental. Elle parle de tout ce qui nous fonde, elle nous interroge sur tout ce qui a contribué à nous fabriquer. Shakespeare est le grand écrivain d’avant les révolutions bourgeoises. Büchner est le grand écrivain d’après ces révolutions. Ce qui me touche en Büchner, c’est la dimension à la fois poétique et épique de son écriture. Quand je dis que c’est la seule pièce contemporaine du monde occidental, je veux dire qu’à aucun moment l’écriture n’explique les personnages, n’indique aux spectateurs ce qu’ils doivent penser. » Jean-Louis Hourdin

 


Les Tombé(E)s du nid

Étape de création des Tombé(E)s du camion
Proposition interactive associant une troupe amateure intergénérationnelle et des artistes professionnels
Texte joué en peul, en arabe et en français

En savoir plus

 


Le Cabaret des folies dramatiques

Le Cabaret des folies dramatiques est un hommage au théâtre construit en 1832 boulevard du Temple. Dans ce cabaret, vous verrez une famille étonnante de personnages fragiles, désemparés et prêts à tout pour exister. Chaque soir, ils inventent de nouveaux numéros éphémères et déjantés. Tour à tour chanteurs, musiciens, prestidigitateurs, comédiens, danseurs... ils sont généreux, surréalistes et attachants. La soirée s'inventera avec vous, alors venez retrouver Fifi la gâchette, Rico le bourreau de Dunkerque, Lulu l'angle facial, Pamela la poitrine avance, Maurice la caissière, Youkoulellé les beaux nénés ou Fredo la cervelle et découvrir les folies des stars du Cabaret.

Mise en scène : Marie-Do Fréval
Musique et arrangement : Gabriel Levasseur
Assistante a la mise en scène : Sophie Bouillot
Costume : Marie-Do Fréval assistée de Céline Wehrle
La Troupe enfant phare : Paul Acker, Micheline Boussaingault, Carmen Croguennec, Fabienne Déchamps, Djamel Grid, Céline Latasa, Maddy Le Goff, Marine Martin, Germaine Prunier, Léandre Simioni, François Vaccaretti

 

Le public parle de nous

« Un petit mot pour vous dire combien j'ai passé une bonne soirée, hier. Bien que voyant le Cabaret pour la 3ème fois, j'ai été "surprise" et heureusement surprise tout le long. Moment de pur plaisir et bonheur. Là, c'est le bonheur de vivre, légèreté, truculence de bon goût et beaucoup de chaleur dans cette ambiance cabaret où le public se sent inclus. C'est très, très bien. Pour moi, cela a plus de valeur qu'un "grand" spectacle de théâtre monté avec plein de subventions. Je pense que les spectateurs repartent avec quelque chose de vraiment heureux en eux. Vous êtes présents, justes, vivants, chaleureux, généreux de ce que vous donnez, chacun dans ce que vous êtes. »

 

Extraits de texte

Fifi la gachette : Celui que vous voulez voir est là alors regardez ! Le pauvre, l’égaré. Le traître, le malfrat. Le faible, le vantard. Le pouilleux, le bâtard. Le héros vu à la télé. L’aveugle et le presbyte. Le mufle ou bien le flic. Le nerveux l’impatient. Le fidèle, le dégoûtant. Le chanteur, le pédé. L’amant, le mari trompé. Le chômeur l’étranger. Merci de voir en moi ce que vous voulez regarder

Pamela la poitrine avance : Faites que cela ne s’arrête jamais. Laissez-moi danser la fin. Où sont les squelettes qui dansent autour de moi ?
Ils dansent en tremblant doucement. Ils me font un cortège comme une renaissance. Ils battent la mesure !!
Ouvrez les rideaux. Je veux danser la fin du cabaret . Comme une vie de danse en trois temps. La fin, laissez-moi danser la fin !

 

6 Représentations
les 19 et 20 décembre 2011 à la salle des fêtes de la mairie du 14ème arrondissement 75014
le 28 février 2012 au centre Maurice Noguès 75014
les 3 et 4 mars 2012 au centre d'animation Vercingétorix 75014
le 18 mai pour un mariage à Quimper

 


Le Suicidé

 Marie-Do Fréval propose ici une libre adaptation de cette tragi-comédie russe, écrite en 1928, pertinente tant dans sa problématique que dans son écriture. Cette pièce forte et burlesque développe le parcours d’un anti héros « Simon Simonovitch Podsékalnikov », un homme démuni dont la vie est récupérée par ceux qui l’entourent. Cet homme sans histoire nous représente tous. Dépossédé de son identité, de ses pensées, ballotté de tous côtés, il ne comprend plus rien à sa réalité. Qui est-il vraiment ? Pourquoi sa mort intéresse-t-elle la société ? Quel est le prix de sa vie ? Plus on avance dans la pièce plus les situations sont absurdes et grotesques et de quiproco en quiproco, nous suivons le parcours de Simon et c’est de nous-mêmes qui nous rions.

La mise en scène représente ici la société comme un chœur de clowns pingouins maladroits. Tous les personnages sont mis à la même enseigne et ils se dandinent et se suivent, bêtes et obéissants. Ainsi est donné à voir une vision satyrique du monde, où la cruauté, la bêtise et la peur sous-tendent tous les comportements. Emprisonnés dans un grand tissu blanc les acteurs évoquent aussi bien des momies que des chenilles dans leur cocon. Les images défilent comme autant de pied de nez à la mort et à ses grimaces. C’est une société barbare et excessive, au bord de la folie, qui jubile autour de la mise à mort d’un individu. On ne pouvait trouver mieux pour enrichir cet univers que la musique d’Alexis Ciesla interprétée par ce jeune quatuor de clarinettistes, tout droit issu du conservatoire du 14ième arrondissement.

Mise en scène de : Marie-Do Fréval
Assistantes à la mise en scène : Sophie Bouillot et Céline Wehrle
Création costumes : Marie-Do Fréval
Musique : Alexis Ciesla
Avec la troupe Enfant Phare : Paul Acker, Carmen Croguennec, Fabienne Déchamps, Djamel Grid, Inès Guffroy, Léonor Ilitch, Isabelle Lacroix, Maddy Legoff, Marine Martin, Vincent Pignon, Germaine Prunier, Léandre Simioni, François Vaccaretti, Liliane Wallet
Un quatuor de clarinettes issu du conservatoire du 14e arrondissement de Paris : Hugo Bacry, Hélène Coursaget, Jeanne de Galard, Stéphane Tesson

Représentations
19, 20, 21 décembre 2010 - Salle Marius Magnin - Paris 14e
26 mars 2011 - salon des séniors porte de versailles

 


R’existant 

Une création théâtrale intergénérationnelle sur la Résistance d’hier et d’aujourd’hui inventée à partir de la parole des habitants
Ils seront 20 sur scène à jouer un spectacle théâtral et musical inventé à partir de leur témoignages et de leurs écrits. Une création qui interroge la Résistance à travers l’histoire la grande et la petite: celle de l’individu face à l’adversité, celle des individus lors des luttes sociales, politiques et historiques...

Écriture et Mise en scène : Marie-Do Fréval
Assistantes : Yasmin Berber et Élisabeth Drulhe
Musique : Gabriel Levasseur
Costume : Sylvie Berthou
Construction décor : Olivier Lefevre
Lumière : Jacques Bouault
Avec : Paul Acker, Stéphane Albertini, Constance Bichon Sire, Micheline Boussaingault, Carmen Croguennec, Fabienne Déchamps, Albert desmoulins,Inès Guffroy, Léonor illitch, Isabelle Lacroix, Valérie Lebois, Maddy Le Goff, Marine Martin, Germaine Prunier, Jeannine Standish, Léandre Simioni, François Vaccaretti, Liliane Wallet

Représentations
Le 4 juillet 2009 - Salle Marius Magnin - Paris 14e
Les 7 et 8 juillet 2009 - Théâtre Sylvia Montfort – Paris 15e
Les 30 et 31 janvier 2010 à Evreux

Extrait d’une chanson :
Le destin bat les cartes mais c’est nous qui jouons
Au delà de la ligne de la démarcation
Le destin bat les cartes mais c’est nous qui jouons
Pour une vie plus digne et pour du saucisson

 

La Compagnie Bouche à Bouche - association loi 1901 - 2/4 rue du général Humbert - 75014 Paris - 01 45 39 55 38 - contact@cieboucheabouche.com
Tous les contacts